Créer son jardin en Lasagne

Simple et rapide à mettre en place, le jardin « lasagne » est aussi un jardin productif !

Il permet de créer un sol là où il semble difficile d’envisager la création d’un jardin :

  • Surface très enherbée
  • Terre très ingrate ou très caillouteuse
  • Cour bétonnée
  • Lorsque nous n’avons pas envie de bêcher…

La culture en lasagne est plutôt utilisée sur de petites surfaces que l’on veut cultiver ou pour agrandir des espaces de notre jardin. Ce type de culture permet également le recyclage direct des déchets végétaux du jardin et de la cuisine.

Pour la petite histoire, c’est dans les années 90 qu’une américaine, Patricia LANZA, découvre qu’en forêt, sans motoculteur ni travail du sol, les plantent poussent, simplement grâce aux couches de feuilles et de résidus végétaux tombant au sol et se décomposant. Elle créa dans son jardin, sur ce principe de couches superposées, des lasagnes qui lui rendirent fruits et fleurs.

La culture en lasagne s’inspire de la forêt, en superposant différentes couches de matières organiques : d’une part les matières brunes et sèches, riches en carbone et d’autre part les matières vertes et humides, riches en azote. L’équilibre entre ces matériaux est 2/3 de brun pour 1/3 de vert.

 

Exemple de matières utilisables :

Matières Brunes (2/3)

—————–

Matières vertes (1/3)

  • Cartons bruts
  • Paille, foin
  • Feuilles mortes
  • Aiguilles de conifères
  • Orties, fougère, prèle sèche
  • Terre des pots de fleurs
  • Sciure, copeaux de bois
  • Bois Raméal Fragmenté (B.R.F.)
  • Terreau et compost
  • Tonte fraiche
  • Épluchures
  • Laine brute
  • Herbes adventistes sauf les coriaces (orties fraiche,
    liseron, renoncule et potentille rampantes, …)
  • Marc de café
  • Algues
  • Plumes
  • Fougère et prèle fraiche
  • Fumier frais

 

Mise en œuvre

Préparation de la surface

  1. Délimiter l’espace  (rond, carré, rectangle, …) à votre gré. La largeur ne doit pas dépasser 1 m 20 (deux longueur de bras), pour un jardin d’adulte ;
  2. sur de la terre, il nécessaire d’enlever préalablement avec une bêche les racines des plantes coriaces, racines : d’orties, de liseron, …
  3. Mettre des cartons sur la surface choisie et les faire se chevaucher afin de ne laisser aucun trou qui permettrait la repousse d’herbes. Humidifier les carton pour les stabiliser au sol. Il est possible d’y déposer une couche de tonte ;

Pose des couches de lasagne sur les cartons

Attention il est important de laisser une marge d’environ 10 cm sur chacun des côtés lors de la pose des différentes couches

  1. Ajouter environ 5 cm de matières vertes sur le carton ;
  2. Puis ajouter 8 cm de matières brunes ;
  3. On peut réitérer l’alternance des différentes couches de vert et de brun, ou passer directement à la 6ème étape ;

 

  1. Recouvrir le tout, y compris les côtés de compost bien mûr ou de bon terreau sur environ 10 cm ;
  2. Arroser en pluie fine mais généreusement. L’arrosage peut aussi se faire au fur et à mesure de rajout de couches ;
  3. Recouvrir complètement d’un paillage qu’il suffira d’écarter pour la plantation, qui peut-être immédiate.

 

Nous pouvons donc planter immédiatement après la construction de notre lasagne. En revanche, les semis sont déconseillés avant plusieurs semaines voir mois. Car la décomposition, qui va rapidement, s’opérer chauffera l’ensemble de la lasagne et mettra en danger les graines et les trop jeunes plantules qui résisteraient difficilement. Les plants vont eux profiter plus facilement de cette chaleur pour se développer.

Les lasagnes peuvent se réaliser en toutes saisons, mais il faudra arroser régulièrement lors de fortes chaleurs.

 

Remarques :

  • La hauteur idéale pour une lasagne se situe entre 25 et 35 cm.  la hauteur diminuera de moitié en une année ;
  • Après une année, ajouter une fine couche de matière brunes et recouvrir de 10 cm de terreau ou de compost bien mûr ;
  • Les lasagnes peut être réalisées dans différents sortes de support : dans des sacs, en bac, en cagette, dans des pots de fleurs … A plus grande échelle, il est possible d’envisager un tas de compost en lasagne, directement sur un emplacement du jardin, réalisé au fur et à mesure des nettoyages et désherbages. Cela nécessitera un délai de décomposition plus important. Concrètement, cet espace pourra être utilisé comme nouvel espace de plantation l’année suivante.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *